Il a suffi d’une chanson... et beaucoup de détermination et de vision de la part de Serge Brouillette pour démarrer Les Disques Victoire. En effet, l’énorme succès de la pièce C’est zéro, interprétée par Julie Masse en mars 1990, a amené Serge Brouillette à créer sa propre entreprise, Prodat Inc. et une nouvelle étiquette de disque, Les Disques Victoire, active depuis 30 ans dans le paysage musical québécois.

LES DÉBUTS

 

Dans le milieu des années 80, Serge Brouillette s’intéresse à la gérance d’artistes et met sous contrat son premier client, le chanteur Toyo. En 1987, il décide de créer deux maisons d’éditions pour assurer la gestion des droits éditoriaux des chansons : Éditions S.B. et Éditions Gémeaux

Peu de temps après, en 1990, il découvre la jeune chanteuse Julie Masse et la prend sous son aile en gérance. Il produit aussi son premier album éponyme sur sa nouvelle étiquette Les Disques Victoire ; 100 000 exemplaires s’envolent immédiatement ! Un an plus tard, fort de ce succès, Serge Brouillette décide de créer l’entreprise Gestion Serge Brouillette Inc. dédiée à la gérance d’artistes et la production de spectacles.

 

En 1996, pour élargir les possibilités culturelles de son entreprise, il met sur pied deux nouvelles maisons d’éditions : Éditions Victoire et Éditions Le Nom m’échappe

 

Depuis sa création, Les Disques Victoire et sa précieuse équipe de collaborateurs, ont contribué au succès de plusieurs artistes de talent dont Toyo, Julie Masse, Sylvain Cossette, Elyzabeth Diaga, Luc De Larochellière, Mes Aïeux, Marie Denise Pelletier, Benoît Archambault, Mathieu Provençal, Geneviève Bilodeau. Alexandre Poulin, Ariane Brunet, Mille Iles et Frédéric Giroux.

 

Après 30 ans d’opération, la compagnie est fière d’avoir vendu plus d’un million d’albums au Québec et d’avoir conclu des ententes rentables et profitables pour le développement de l’entreprise et des artistes qu’elle représente tant au Québec qu’à l’étranger. 

 

Les réalisations de l’entreprise viennent confirmer la pertinence de la démarche professionnelle de Serge Brouillette, ce producteur, manager et éditeur quelque peu visionnaire et définitivement un des entrepreneurs du showbusiness québécois les plus dynamiques qui soit.