Ouvrir notre jukebox

Les artistes
Alexandre Poulin
Ariane Brunet
Artistes variés
Benoît Archambault
Elyzabeth Diaga
Frédéric Giroux
Julie Masse
Luc De Larochellière
MARIE DENISE PELLETIER
Mathieu Provençal
Mes Aïeux
Mille Îles
Toyo


Les communiqués de presse
Alexandre Poulin « Le temps qu’on tremble »
Alexandre Poulin : « Lundi », nouvel extrait de l’album « Les temps sauvages »
Alexandre Poulin : «Couleurs primaires» , deuxième extrait de l’album « Les temps sauvages »
Alexandre Poulin – Les temps sauvages
Alexandre Poulin / Nos cœurs qui battent
Nouvel extrait radio, clip et supplémentaires pour Alexandre Poulin !
Dans la poussière, nouvel extrait radio d’Alexandre Poulin
Comme des enfants en cavale, deuxième extrait radio d’Alexandre Poulin
Alexandre Poulin encensé sur le plateau de l’émission On n’est pas couché
Le mouvement des marées en Europe
Alexandre Poulin présente Le mouvement des marées
Souffler sur les braises
Une année faste se termine
Prix Guy Bel
Alexandre Poulin adopté par les Français !
UNE LUMIÈRE ALLUMÉE


Les revues de presse
Alexandre Poulin : Forces parallèles
Alexandre Poulin – Regard sur une époque
Alexandre Poulin – À la recherche du temps perdu
Alexandre Poulin – Les temps sauvages (alt.rockpress)
Alexandre Poulin – Les temps sauvages (Voir)
« Les temps sauvages » d’Alexandre Poulin, liberté ou violence ?
Alexandre Poulin – Sauvages pluriels
Variétés Chant
Alexandre Poulin (re)tourne en France
Les petits mondes d’Alexandre Poulin
Les petits portraits de vie
Une Fabuleuse Aura
Conteur de chanson
La maturité d’un vétéran
Alexandre Poulin : entrez dans la lumière
Alexandre Poulin auteur-compositeur-interprète de l’année aux Canadian Folk Music Awards
Prix de musique folk canadienne


Alexandre Poulin

Soundbeat Magazine: Les petits portraits de vie

================================================================================
Morgane Bou on 06 April, 2009 08:22:00

Alexandre Poulin est un conteur avant d’être un chanteur, c’est ce qu’il clame
haut et fort.
En effet, le petit bonhomme originaire de Sherbrooke, raconte des petites
histoires dans ses chansons, il nous dépeint des portraits de vie à travers
des personnages desquels il prend possession en utilisant le « je », à la
façon de Renan Luce, par exemple. Les personnages en question viennent de tous
les horizons, c’est parfois loufoque ou saugrenu (Le Carnet), parfois touchant
(La Prière, La P’tite Rosalie) et on est pris avec ça. Oui, on est pris, car
si on prend le temps d’écouter ses chansons, on embarque.
Mais apprécier l’album d’Alexandre Poulin demande un effort d’écoute qu’on ne
prend pas toujours le temps de faire, et c’est comme ça qu’on pourrait
facilement passer à côté. L’effort vaut néanmoins la peine et n’en est pas
un, car on se rend vite compte que c’est un régal, que le Monsieur a le sens de
la formule -dans un parlé très québécois- et qu’à force de l’écouter, on
ne saura plus si ce sont les mots qui épousent parfaitement la musique, ou la
musique qui épouse parfaitement les mots.
La musique, parlons-en. Le son est assez dépouillé, les mélodies rentrent
facilement dans la tête, c’est agréable aux oreilles. L’harmonica, qu’on
entend plus assez de nos jours, se mêle très bien à la guitare acoustique,
faisant qu’on pourrait qualifier cet album de Folk (en plus de l’utilisation du
« je » et des chansons racontant des petites histoires), mais nous ne le
ferons pas, parce qu’on ne peut pas le rentrer dans une seule case. La petite
touche de violon parsemée par-ci par-là fait également son effet. Le tout est
bien ficelé et les petites tounes ont tendance à vous raisonner dans la tête
après trois ou quatre écoutes.
Le problème avec Alexandre Poulin c’est que l’album est sorti il y a presque
un an, et qu’il nous faudra donc attendre encore un moment avant d’écouter le
deuxième album. On a hâte, mais on peut écouter l’album en boucle et sans
modération en attendant.
www.alexandrepoulin.com
www.myspace.com/alexandrepoulinmusic
mbou.photo@gmail.com



Morgane Bou, Soundbeat Magazine
© 2018 Les Disques Victoire