Ouvrir notre jukebox

Les artistes
Alexandre Poulin
Ariane Brunet
Artistes variés
Benoît Archambault
Elyzabeth Diaga
Frédéric Giroux
Julie Masse
Luc De Larochellière
MARIE DENISE PELLETIER
Mathieu Provençal
Mes Aïeux
Mille Îles
Toyo


Les communiqués de presse
Alexandre Poulin « Le temps qu’on tremble »
Alexandre Poulin : « Lundi », nouvel extrait de l’album « Les temps sauvages »
Alexandre Poulin : «Couleurs primaires» , deuxième extrait de l’album « Les temps sauvages »
Alexandre Poulin – Les temps sauvages
Alexandre Poulin / Nos cœurs qui battent
Nouvel extrait radio, clip et supplémentaires pour Alexandre Poulin !
Dans la poussière, nouvel extrait radio d’Alexandre Poulin
Comme des enfants en cavale, deuxième extrait radio d’Alexandre Poulin
Alexandre Poulin encensé sur le plateau de l’émission On n’est pas couché
Le mouvement des marées en Europe
Alexandre Poulin présente Le mouvement des marées
Souffler sur les braises
Une année faste se termine
Prix Guy Bel
Alexandre Poulin adopté par les Français !
UNE LUMIÈRE ALLUMÉE


Les revues de presse
Alexandre Poulin : Forces parallèles
Alexandre Poulin – Regard sur une époque
Alexandre Poulin – À la recherche du temps perdu
Alexandre Poulin – Les temps sauvages (alt.rockpress)
Alexandre Poulin – Les temps sauvages (Voir)
« Les temps sauvages » d’Alexandre Poulin, liberté ou violence ?
Alexandre Poulin – Sauvages pluriels
Variétés Chant
Alexandre Poulin (re)tourne en France
Les petits mondes d’Alexandre Poulin
Les petits portraits de vie
Une Fabuleuse Aura
Conteur de chanson
La maturité d’un vétéran
Alexandre Poulin : entrez dans la lumière
Alexandre Poulin auteur-compositeur-interprète de l’année aux Canadian Folk Music Awards
Prix de musique folk canadienne


Alexandre Poulin

Les petits mondes d’Alexandre Poulin
Alexandre Poulin a offert mardi son spectacle Une lumière allumée en première montréalaise Le chanteur a su créer une jolie ambiance intime

STEEVE DUGUAY/MÉTRO
Alexandre Poulin
JESSICA ÉMOND-FERRAT
MÉTRO
Publié: 19 avril 2011 22:43
À plusieurs reprises mardi soir, on s’est surprise à s’accouder sur la table, le menton appuyé les paumes, complètement emportée par les chansons du deuxième opus d’Alexandre Poulin, Une lumière allumée. C’est que l’auteur-compositeur a un talent particulier pour créer des petits univers, dans lesquels il a entraîné le public hier, à l’occasion de sa rentrée montréalaise.

«Moi, j’ai une lumière rouge qui s’allume assez facilement quand je pense à un sujet qui pourrait être traité de façon quétaine», a dit le chanteur entre deux pièces. On n’a pas de difficulté à le croire; dans la veine de plusieurs chansonniers trentenaires qui chantent leur vie et leurs préoccupations sociales, Alexandre Poulin se démarque par une facilité manifeste pour l’écriture. Il manie le verbe de façon très éloquente et imagée.

Dans l’atmosphère intime de L’Astral, idéale pour le genre de soirée à laquelle nous conviait Poulin, c’est entouré de deux musiciens – Mathieu Perreault et Karl Surprenant – que le jeune homme a offert les pièces de son deuxième album. Il a fait le choix judicieux d’habiller ses chansons d’une facture acoustique et épurée : on sentait d’ailleurs la griffe d’Éric Goulet, qui signe la réalisation de l’album, derrière les arrangements.

Des jeunes de la rue (La p’tite Rosalie) aux professeurs marquants (L’écrivain) en passant par la mort (La grande quête) et les voyages (Un bout de temps), le grand jeune homme à la dégaine de hippie ne réinvente peut-être pas la roue côté sujets à aborder, mais il nous charme par la façon dont il le fait. Alexandre Poulin affiche une énergie tranquille, un sourire désarmant et surtout, une sincérité touchante qui ont achevé de conquérir ceux du public qui ne l’étaient pas déjà.



Steeve Duguay, Méto
© 2018 Les Disques Victoire